Retransformer le plastique en pétrole
Retransformer le plastique en pétrole

L’un des principaux défauts du plastique est qu’il est constitué de pétrole. Bien que ce polymère puisse être recyclé, un chimiste japonais a mis au point un processus fort ingénieux : retransformer le plastique usé en pétrole. Dans la machine « B240 », conçue par Akinori Ito de la compagnie japonaise Blest, le plastique est d’abord fondu avant d’être transformé en gaz puis refroidi. Le processus de transformation est capable de traiter trois des quatre plastiques les plus utilisés actuellement. Par ailleurs, le processus demande un kilowattheure d’électricité pour convertir un kilogramme de plastique en un litre de pétrole, et il n’émet pas de CO2. Le coût de production actuel pour chaque litre de pétrole converti est donc d’environ 20 cents. Comme le pétrole résultant de la première machine est non raffiné, Blest fabrique également des machines de purification – le CA-20 et CA-50 – afin que le pétrole puisse être utilisé dans d’autres applications, par exemple comme carburant pour la voiture. La compagnie Blest a vendu ses machines principalement à des petites usines ou à des entreprises agricoles au Japon, mais aussi à des écoles pour des fins éducatives. L’entreprise cherche également à introduire sa technologie de recyclage du plastique dans les marchés nord-américains. Bien que cette technologie ne soit pas parfaite – notamment en raison des impuretés potentiellement toxiques restant dans la machine après la transformation du plastique –, elle constitue un pas en avant dans la recherche en recyclage du plastique. Elle pourrait représenter une nouvelle solution dans des communautés où le plastique n’est pas recyclé. Le procédé de fabrication actuel du plastique nécessite environ 8% de la production mondiale de pétrole annuelle. Au Japon, 45% de tous les déchets en plastique proviennent d’éléments tels que des bouteilles, des sacs en plastique et des emballages alimentaires.

Publié le June 13, 2015

Texte