L’énergie solaire dans le désert
L’énergie solaire dans le désert

Dans le désert de Sahara, où le soleil brille pendant toute l’année, le potentiel est énorme pour la production d’énergie propre moyennant les panneaux solaires. Atigh Ould, un résident de Montréal, a voulu explorer le potentiel de cette source d’énergie renouvelable en aidant des communautés de nomades vivant en Mauritanie, son pays d’origine. Il s’est donc rendu dans son village natal appelé Ividjaren pour installer des panneaux conçus par l’entreprise montréalaise MSM Électrique. MSM Électrique exporte son expertise en matière d’énergie renouvelable dans plus de 60 pays et l’entreprise possède un bureau à Nouakchott, la capitale de la Mauritanie. Atigh et le président d’Électrique MSM, Mohamadou Maguiraga, ont installé des panneaux solaires ensemble avec une équipe d’ingénieurs et des nomades près du village natal d’Atigh. Ils ont installé un système de huit panneaux solaires connectés à une pompe à eau atteignant le fond d’un puits à eau situé à quelque 60 mètres de profondeur. L’énergie fournie par les panneaux solaires active la pompe du puits. Celle-ci peut transporter l’eau à soixante-dix mètres vers le haut, permettant d’atteindre un château d’eau* desservant la population locale. Dans le passé, l’eau était pompée à l’aide d’une pompe avec un moteur fonctionnant au diesel. Ce système créait du bruit, du gaz carbonique et des dépenses excessives. La nouvelle pompe fonctionnant à l’énergie solaire effectue le même travail sans aucun bruit, au point où on ne remarque pas lorsqu’elle fonctionne, explique Atigh. «Nous venions à peine de terminer l’installation de la pompe lorsque l’ingénieur activa le système solaire et l’eau a jailli instantanément. L’exposition au soleil pendant l’installation avait suffi à donner aux panneaux solaires assez d’énergie pour faire fonctionner le moteur de la pompe à eau. L’eau a commencé à couler et tous les gens autour ont commencé à jouer avec l’eau, chantant et célébrant», se remémore Atigh. Le puits peut fournir 25 tonnes d’eau chaque jour, ce qui représente plus du double de ce que l’ancienne pompe fournissait. Les habitants du village d’Ividjaren disent que les nomades sont très heureux depuis que les panneaux solaires ont été installés. Ils emmènent leurs chèvres, vaches et chameaux au puits afin des leur donner à boire gratuitement. L’eau est aussi utilisée pour l’agriculture biologique et un potager contenant des tomates, des melons et de la menthe a été aménagé où il n’y avait avant que du sable. L’énergie solaire favorise la vie de la communauté d’Ividjaren et contribue à en faire un endroit plus prospère.

Publié le June 23, 2015

Montage Video
Le texte et la photo
Traduction
Voix off