Lemay ravive la flamme de l’encaustique
Lemay ravive la flamme de l’encaustique

Une odeur de cire d’abeille nous accueille lorsque nous pénétrons dans
l’atelier de Stephan Lemay. Penché sur un grand support de bois, il
effectue quelques retouches sur une œuvre avant d’éteindre sa torche
et de venir nous serrer la main.

Sur les murs, des dizaines d’œuvres sont exposés. Tous ont été
réalisés grâce à une méthode originale appelé encaustique.

«L’approche spontanée s’impose, puisque la cire se fige presque
instantanément lorsqu’elle entre en contact avec le medium», précise
Stephan Lemay en guise d’introduction.

L’encaustique est une technique très ancienne dans laquelle le liant
principal est la cire d’abeille naturelle. « La cire est molle, donc
elle fond rapidement, ce qui la rend difficile à manipuler. C’est
pourquoi on ajoute de la résine de dammar, sécrétée par un type
d’arbre caractéristique d’Asie, ce qui donne une certaine solidité
tout en permettant de garder de la souplesse», affirme l’artiste qui
fabrique lui-même son médium.

«Cette peinture ne sèche pas ; elle se solidifie à la température de
la pièce et se liquéfie sous l’effet de la chaleur, c’est pourquoi
j’utilise une torche. C’est une matière merveilleuse pour faire de
l’empattement, caractérisé par l’utilisation de différentes matières
pour créer des volumes. »

Pour aller à l’encontre de la culture de «consommation extrême» ou
tout est fait pour ne pas durer, Stephan Lemay intègre des produits
recyclés dans ses tableaux. Outils, matériaux, pigments, tout est
matière à création pour l’artiste, qui utilise même le marc de son
café du matin pour l’intégrer sur certaines de ses œuvres.

L’utilisation de spirales est une autre caractéristique du travail de
Stephan Lemay. «Tout bouge dans l’univers et je trouve que la spirale
représente l’infiniment grand et l’infiniment petit, et l’humain est à
la frontière entre ces deux mondes. » Cette conception des choses
transcende l’art, «puisque la vie est cyclique», conclue Stephan
Lemay.

Publié le October 23, 2015

Photo, l'artist
Texte, entrevue
Video