La chasse au phoque vue différemment
La chasse au phoque vue différemment

Les cinéastes Paul Raphaël et Félix Lajeunesse jettent un regard nouveau sur la chasse au phoque dans le court-métrage « Tungijuq ». L’oeuvre se penche sur l’aspect spirituel de cette activité chez les Inuits, en utilisant une combinaison de l’animation digitale et du film traditionnel.

Le projet a pris forme après la rencontre des cinéastes avec Tanya Tagaq, une chanteuse et musicienne inuite. « Elle souhaitait participer à une œuvre cinématographique qui pourrait mettre en image ce qu’elle faisait déjà à travers le chant de gorge, explique Félix Lajeunesse. Ce type de chant s’inspire de la relation entre l’homme et la nature qui l’entoure. »

Le film évoque comment l’esprit d’un phoque, après avoir été consommé, continue à vivre à travers une femme Inuit (jouée par Tanya Tagaq). Cette dernière a également composé la bande originale du film, qui offre une combinaison unique de musique traditionnelle inuite et de jazz contemporain.

Le film se déroule dans l’absence totale de dialogue. « Nous tentons de faire des films ouverts, qui ne sont pas un manifeste, mais qui laissent à l’auditeur le loisir de réfléchir », commente M. Lajeunesse. La photographie, le maquillage et la scénographie ont été soigneusement planifiés et mettent en valeur l’importance culturelle de cette chasse controversée.

Le film “Tungijuq” a été en sélection officielle au Festival de Sundance 2010 et a également remporté un prix au Festival ImagineNATIVE 2009. MM. Raphaël et Lajeunesse sont originaires de Montréal et ont réalisé ensemble plusieurs vidéoclips et publicités.

Publié le June 20, 2015

Pier-Olivier BoudreaultPier-Olivier Boudreault ...
Julio MirandaJulio Miranda ...
David Guillemette...
Texte - Intervieweur
Caméraman - montage vidéo
Caméraman